Un nouveau moyen de diagnostiquer la maladie d’Alzheimer : la prise de sang

D’après une étude allemande sur des personnes atteintes de la maladie dégénérative et des sujets sains, une simple prise de sang permettrait de déceler à un stage précoce la maladie d’Alzheimer.  Cette avancée est possible grâce à la présence en plus forte quantité, chez les sujets atteints, de 12 petites protéines. Pratiqué sur un peu plus de 200 personnes, 93% des résultats se sont montrés concluants.

Actuellement, le diagnostic est établi à l’aide de tests cognitifs après l’apparition de symptômes, et donc souvent trop tard. Un des plus connus est le test de l’horloge consistant à tester les capacités de repérage spatio-temporel et de mémoire des patients. Le but ? Les faire dessiner une horloge avec un bon positionnement des numéros et des aiguilles. Si ce test présente des anomalies, il peut être complété par l’analyse du liquide céphalo-rachidien ou par des techniques  d’imagerie cérébrale.

Image

Même si ce n’est pas l’annonce d’un médicament contre la maladie, cette nouvelle n’en est pas moins intéressante car de nombreuses études montrent l’utilité de détecter la maladie à un stade non avancé.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s